Le nouveau vidéoclip Divertissement (pour les gens distingués) de Babylones

Babylones partage leur souvenir et leur attachement au quartier Pointe-Saint-Charles, qu’il qualifie de « weird », dans ce clip pour la chanson Divertissement (pour les gens distingués) tirée de l’album Le désordre pour le style. Filmé exclusivement en pellicule 16mm, le vidéoclip est un ensemble d’histoires vraies racontées par ce duo.

Pour écouter / acheter l’album >>
Pour connaître les prochaines dates de spectacles de Babylones >>

Crédits de la chanson : Charles Blondeau et Benoît Philie

Crédits du vidéoclip :

Production : L-A be

Production déléguée : JEANVITAL FILMS
Avec : Benoït Philie, Charles Blondeau, Charlotte Gosselin, Kévin Gourvellec, Mickael Deshaies Destrempes, Olivier Van Tassel, Pablo Escobar Tuduri Photographie : Alexandre Nour Desjardins
Assistant : Kévin Gourvellec
Costume : Naomi Larocque
Montage : Jean-Vital Joliat
Colorisation : Simon Bøisx
Caméra : Arriflex BL16
Pellicule : Frame Discreet
Laboratoire : Niagara Custom Lab
Scan : Main Film
Musique : Babylones
Pensé, écrit, tourné, monté, bref : réalisé par Jean-Vital Joliat

Paroles de la chanson :

Quand le matin je me réveille vert comme les pancartes sur l’autoroute
Ma vie est un couteau fait de désirs et de risques
Plus rien n’est comme avant depuis que j’habite les quartiers tristes

Mais la route est belle…

Toutes les raisons sont bonnes pour prendre le champ sur l’autoroute
Je m’y suis habitué à force de vivre les yeux fermés
Plus rien n’est comme avant depuis que j’habite les quartiers tristes

En Amérique
Un millionnaire irresponsable
Oh, j’aime l’héroïne
Crisser mon bonheur dans un trou

Et quand tu me retrouveras vert comme les pancartes sur l’autoroute
Couché sur le plancher comme un chien fatigué
Demain matin quelqu’un prendra ma place dans les quartiers tristes

Et la route est belle…

En Amérique
Un millionnaire irresponsable
Oh, j’aime l’héroïne
Crisser mon bonheur dans un trou